En savoir plus : Oméga 3

Les oméga 3 font partie des nutriments dont l'organisme humain a besoin pour assurer efficacement ses fonctions. Il s'agit d'une famille d'acides gras dont trois sont reconnus pour l'importance de leurs actions, à savoir : l'ALA (acide alpha linolénique), le DHA (acide docosahexaénoïque) et l'EPA (acide éicosapentaénoïque).


Les oméga 3 se retrouvent naturellement dans quelques aliments. Ils doivent être consommés dans une certaine proportion pour contribuer au bon fonctionnement de plusieurs organes vitaux. Pour des raisons évidentes telles que la prévention ou la compensation d'une carence, des spécialistes de la nutrition proposent des compléments alimentaires à base d'oméga 3.


Les oméga 3 en compléments alimentaires


Les oméga 3 se consomment généralement à travers l'alimentation. Toutefois, ils ne sont pas toujours fournis à l'organisme en quantité suffisante via les aliments. Dans ce cas, les oméga 3 sous forme de compléments alimentaires s'avèrent utiles.


Les besoins en oméga 3


Pour saisir l'intérêt des compléments alimentaires concentrés en oméga 3, intéressons-nous aux besoins du corps en ces éléments. Les autorités sanitaires comme l'Anses (Agence nationale de la sécurité sanitaire, de l'environnement et du travail) recommandent la consommation d'un certain pourcentage d'oméga 3 en fonction de la tranche d'âge.


Par exemple, chez une personne adulte qui consomme 2 000 kcal/jour, l'acide alpha linolénique devrait représenter environ 1% de l'apport calorifique global sans alcool (2 g ou 2 000 mg). L'individu doit consommer environ 250 mg d'acide docosahexaénoïque par jour. La même proportion doit être respectée pour l'acide éicosapentaénoïque.


Chez la femme enceinte ou allaitante, les besoins énergétiques sont plus importants. Elle doit consommer environ 2 250 kilocalories par jour et 1% de cette quantité devrait être constitué d'acide alpha linolénique. Ses besoins dans les deux autres types d'acides gras constituant les oméga 3 sont les mêmes que pour tout adulte. S'il s'agit d'un nourrisson de 6 mois au maximum, 0,45% de l'apport énergétique journalier doit être composé d'ALA, soit 300 mg environ. Il doit également prendre 55 mg de DHA et 125 mg  d'EPA.


L'apport des compléments alimentaires concentrés en oméga 3


Les besoins en oméga 3 diffèrent selon l'apport calorifique journalier que nécessite l'organisme et ce dernier facteur dépend de l'âge, de l'état de santé, etc. Il n'est souvent pas simple d'évaluer précisément la teneur en oméga 3 de chaque repas ou aliment. Les carences en ces éléments apparaissent en effet parfois, ce qui est problématique, surtout pour les tout-petits, les enfants, les femmes enceintes… Le choix de compléments alimentaires concentrés en oméga 3 permet de suppléer aux insuffisances de l'alimentation.


Signalons qu'en 2012, les autorités sanitaires au plan européen, en l'occurrence la Commission européenne et l'European Food Safety Authorithy ont donné leurs avis sur l'intérêt de ce type de produits suite à plusieurs études. Elles indiquent que les oméga 3 en compléments alimentaires pourraient participer au fonctionnement du système cardiaque s'ils remplissent deux conditions. La première est qu'ils doivent contenir, pour 100 g et 100 kilocalories de produit, au minimum 40 mg d'EPA/DHA. La deuxième condition est que le produit, notamment l'huile de poisson, doit fournir au moins 250 mg de DHA et d'EPA.


Les autorités sanitaires européennes précisent également que les compléments alimentaires à base d'oméga 3 peuvent prétendre, selon leur composition, jouer un rôle dans le développement de la vue du nourrisson, l'entretien du cerveau, l'ajustement optimal de la pression sanguine, etc. (source : eur-lex.europa.eu). Oxylab Health Care a justement pris en compte ces indications pour réaliser son complément alimentaire riche en oméga 3. Dans le but de renforcer l'action du produit, nous avons associé aux oméga 3, des vitamines, des minéraux et des oligo-éléments choisis pour leurs bienfaits.


Quels sont les bienfaits des oméga 3 ?


Les oméga 3 sont indispensables en raison de leur apport à l'organisme au niveau de plusieurs organes.


L'entretien des fonctions cognitives


Les oméga 3 ont une action bénéfique sur le cerveau. Ce dernier est d'ailleurs composé d'acides gras de ce type. Un faible taux d'oméga 3 dans le sang impacte négativement la santé du cerveau. Cela peut provoquer des défaillances conduisant à l'aggravation des maladies neurologiques. La supplémentation en oméga 3 permet de renforcer les capacités cognitives et peut aider à limiter des troubles mentaux, notamment chez les enfants.


L'amélioration de la vue


Le lien entre l'apport d'oméga 3 à l'organisme et la vue se fait souvent à raison. Ces acides gras se retrouvent dans l'anatomie de l'œil, ce qui prouve leur importance pour ce dernier. Les oméga 3 sont recommandés pour favoriser le développement normal de la vue chez les nourrissons. Ils permettent également de réduire le risque de dégénérescence maculaire liée à l'âge. Ils servent également dans le traitement des symptômes du syndrome des yeux secs.


L'apport à la santé cardiaque


Les oméga 3 sont des éléments à mettre à profit pour renforcer le système cardiovasculaire. Selon plusieurs études, ils agissent pour maintenir le bon fonctionnement du cœur afin d'éviter les troubles y afférents. Pour preuve, des travaux réalisés par un comité de chercheurs internationaux en 2004 démontrent qu'un apport de DHA/EPA d'au moins 500 mg par jour contribue à l'amélioration de la santé cardiaque.


Le traitement des inflammations


Les inflammations articulaires chroniques peuvent être atténuées grâce à la supplémentation en oméga 3. Ces éléments participent à la réduction des douleurs dues à l'arthrose par exemple. Cela est possible parce qu'ils inhibent la sécrétion des molécules inflammatoires que sont les cytokines.


L'apport pour le traitement de la dépression


Il est prouvé que les personnes souffrant de dépression ont généralement dans le sang un faible taux en acides gras oméga 3. La consommation de ces éléments permet d'affronter cette maladie psychique et de s'en sortir. C'est également une solution pour triompher de l'anxiété.


Dans quels aliments trouve-t-on des oméga 3 ?


Vous consommez sans doute des oméga 3 à travers vos repas, mais peut-être pas en quantité suffisante. Peu nombreux, sont les aliments concentrés en ces nutriments. Pour combler les besoins de l'organisme en ces éléments, privilégiez les huiles de poisson, les graines, les oléagineux, les légumes verts, etc.


Certains aliments globalement riches en oméga 3 sont beaucoup plus concentrés en un acide gras que dans les deux autres. Par exemple, pour 100 g, l'huile de foie de morue comporte environ 11 g de DHA et le foie de morue crue, 4,76 g du même élément. Ce sont les deux aliments les plus riches en DHA.


Pour ce qui est de l'ALA, les aliments à prioriser pour en profiter sont l'huile de lin, les graines de chia, les graines de lin, l'huile de noix… Ces produits renferment respectivement 53,3 g, 17,8 g, 16,7 g et 12 g d'ALA pour 100 g. L'EPA, pour sa part, se retrouve en forte proportion dans l'huile de saumon (13 g pour 100 g), l'huile de foie de morue (8,94 g pour 100 g) et le hareng fumé (3 g pour 100 g).

  • Besoin d'aide ?
    On vous répond
    Du lun. au dim. de 9h à 17h
    au 03 53 32 00 19
  • Paiement sécurisé
    Paiement sécurisé 3DS
    avec Payzen
  • LIVRAISON EN 24H/48H
    Livraison partout en Europe
Abonnez-vous à notre newsletter
et suivez notre actualité.
Contact
Catégories
Moyen de Paiement
Nos partenaires de transport
© All right reserved 2021 - OXYLAB